Version 1.00
Septembre 2011


 

Randonnée botanique entre Val d'Escrein et les crêtes de Vars


Des milieux très variés, des paysages splendides

 
Durée :
6 heures dont 4 heures de marche
Bota / Rando :
Difficulté :
Groupe maxi. :
8 personnes.
Prix :
20 € par personne
Hors sorties gratuites spécifiques.
Secteur :
Guillestrois
Rendez-vous :
Office de Tourisme de Guillestre

Situé à l'est de Guillestre, le Val d'Escreins est accessible en voiture à partir de la route de Vars. Notre randonnée démarre à partir du terminus de la route à la Haute Rua (altitude : 1800 m). La dénivelée est d'environ 800 m. C'est une randonnée de la journée. Le parcours sur la crête de Vars est sans danger si l'on reste sur les pelouses et rocailles de la crête en évitant les rochers.

La promenade permet la découverte les milieux suivants :
  • bois de pins à crochet
  • bois d'épicéas
  • pelouses
  • éboulis
  • rochers
Le grand intérêt de cette randonnée tient à la diversité des milieux, à la richesse et à l'originalité de la flore (dont 5 espèces protégées et un nombre important de plantes de grande valeur patrimoniale), au charme du parcours aérien mais sans danger de la Crête de Vars qui domine la vaste cuvette couverte de mélézins et de prairies entourant les agglomérations de Vars. Pour les botanistes débutants désireux de découvrir la flore alpine du calcaire c'est aussi un excellent parcours d'initiation.

Juste sous les crêtes de Marbre rose de
Juste sous les crêtes de Marbre rose de

La chaleur des bois de pins à crochets.

     
Pyrole à une fleur
Pyrole à une fleur
Daphné camélé
Daphné camélé
Polugale faux-buis
Polugale faux-buis
Dauphinelle douteuse
Dauphinelle douteuse
  • Le Pin à crochets est un arbre caractéristique de l'étage subalpin sur calcaires secs, surtout présent entre 1600 et 2100 m d'altitude. Il se reconnaît à son port droit, régulier et pyramidal, à son écorce noire et à la forme des écailles de ses pignes dont le sommet en écusson est prolongé par une pyramide plus ou moins recourbée en capuchon.

  • Le Polygale faux-buis tapisse le sous-bois. C'est un arbrisseau à tiges rampantes. aux feuilles coriaces veinées en réseau, aux grandes fleurs jaunâtres ou roses. Prenez le temps d'observer attentivement les fleurs originales et très décoratives des Polygales. Le Polygale faux-buis fleurit très tôt. On le trouve en sous-bois de pins et de mélèzes, entre 900 et 2200 m d'altitude.

  • Le Daphné Thymélée est un autre ornement de notre sous-bois. C'est une espèce des montagnes du sud de l'Europe, de pineraies et pelouses sèches, entre 750 et 2350 m d'altitude. C'est un arbrisseau aux tiges étalées. Les rameaux sont pubescents et densément feuillés au sommet. Les feuilles sont glabres et à une nervure. Les fleurs périanthe en entonnoir sont roses, très agréablement parfumées, groupées par 6 à 12 en têtes terminales. Floraison fin juin juillet.

  • La Pyrole uniflore est également une espèce des sous-bois de pins, qu'on peut trouver entre 800 et 2100 m d'altitude. C'est une petite plante de 5 à 20 cm. Les feuilles sont presque toutes à la base, arrondies, denticulées, vert-pâle. Les fleurs sont blanches, grandes, solitaires, penchées, à odeur suave. Les pétales sont étalés, le style dressé a 5 stigmates. Floraison en juillet.
Parmi les autres plantes de ces sous-bois on peut découvrir, avec un peu de chance, la petite et très discrète orchidée Racine de corail. La Goodyère rampante orchidée caractéristique des pineraies, y est plus abondante.

  • La Dauphinelle douteuse est visible dans le vallon sous le verrou du Vallon Laugier, parmi les éboulis à gros blocs. C'est une plante endémique de Savoie et du Dauphiné, poussant dans les éboulis, les pentes rocheuses assez fraîches, les taillis d'aulne vert, entre 1750 et 2700 m d'altitude. C'est une grande plante pouvant dépasser 1,50 m, aux feuilles profondément divisées, aux fleurs bleues en longues grappes. Les pétales sont divisés en deux, velus. L'éperon est long et aigu. Floraison mi juillet à mi-août. Cueillette interdite par l'arrêté préfectoral de 1993.
D'autres espèces intéressantes peuvent être découvertes dans cette pineraie : Clématite des Alpes, Androsace couleur de chair, Sabline ciliée, Orchis grenouille...

La fraicheur des bois d'épicéas

     
Il s'agit du Bois d'Escreins qui occupe l'ubac entre la crête de Vars et le fond de la vallée.

L Épicéa est beaucoup moins répandu dans les Hautes-Alpes que dans les Alpes du nord. On le trouve dans les ubacs assez frais. Le cortège qui l'accompagne dans le Val d'Escreins est celui, particulier, de la pessière intra-alpine. Pin cembro et Mélèzes y sont présents.

Deux graminées à écologie très particulière donnent au sous-bois sa physionomie particulière :
  • la Fétuque jaunâtre qui est une plante endémique du sud des Alpes poussant, souvent en grands peuplements, dans les sous-bois assez frais qu'elle orne de ses longues feuilles fines et retombantes et de ses inflorescences jaunâtres.

  • la Calamagrostide velue également rare mais souvent en grands peuplements très denses ; c'est une plante d'Europe et de Sibérie, poussant dans les sapinières, les pessières et les mélézins frais.
Le Groseillier des pierriers (Ribes petraeum) est une espèce d'Europe et de Sibérie peu commune dans les Hautes-Alpes et qui se rencontre dans les clairières des sous-bois humides, surtout sur sites rocheux, entre 830 et 2100 m d'altitude. C'est un arbuste de 1 à 2 m. Les feuilles présentent 3 à 5 lobes aigus, profondément dentés. Les fleurs rougeâtres sont groupées en longues grappes dressées à la floraison qui deviennent pendantes à la maturité des fruits. Les baies rouges, mûrissant fin août, ont une agréable saveur acidulée et peuvent servir à la fabrication de confitures.

Le Sabot de Vénus, prestigieuse orchidée protégée, a été observé dans cette pessière d'ubac.

On peut également découvrir dans le Bois d'Escreins :


Géranium des ruisseaux
Géranium des ruisseaux
Lis Martagon
Lis Martagon
Airelle rouge
Airelle rouge
Aconit Tue-Loup
Aconit Tue-Loup

Les pelouses

     
Pédiculaire arquée
Pédiculaire arquée
Edelweiss
Edelweiss
Elles sont surtout présentes entre le verrou du Vallon Laugier et le col de la Coulette.

Les graminées dominantes y sont la Seslérie bleuâtre et l'Avoine des montagnes. La Laîche toujours verte est la Cypéracée omniprésente dans ces pelouses. Le Sainfoin des montagnes épanouit en juillet ses belles fleurs d'un rose frais et vif. La Passerage de Villars est une crucifère assez rare.

Tout un cortège de plantes décoratives peut être admiré dans ces pelouses, la meilleure période pour leur découverte étant le mois de juillet :


Les plantes des éboulis

     
On peut les observer aux abords du verrou du Vallon Laugier et surtout du col de la Coulette.
  • La Pensée du Mont-Cenis, espèce endémique du sud-ouest des Alpes, se rencontre dans les rocailles et éboulis calcaires, de 1850 à 2850 m d'altitude, mais est assez rare. Elle est très décorative avec ses fleurs d'un violet pastel parsemées parmi les rocailles. Ses tiges sont courtes et couchées. L'éperon est grêle, arqué conique, de la longueur des sépales. À rechercher aux abords du verrou du Vallon Laugier. Floraison en juillet.

  • La Bérardie laineuse est présente dans ces éboulis. C'est une espèce rare et protégé emblématique de la flore des sols calcaires et qui a été recherchée par des générations de botanistes anciens.

  • Le Chou étalé est une crucifère assez rare, endémique du sud-ouest des Alpes, poussant entre 1600 et 2700 m d'altitude.

  • La Saxifrage à tiges dressées est une petite plante annuelle rare des éboulis longuement enneigés. On peut la voir près du verrou du Vallon Laugier.

  • Et aussi : Linaire des Alpes, Saussurée des Alpes, Trisète à feuilles distiques, Avoine des montagnes...


Pensée du Mont-Cenis
Pensée du Mont-Cenis
Bérardie laineuse
Bérardie laineuse
Choux étalé
Choux étalé

La végétation des rochers

     
Saxifrage fausse Diapensie
Saxifrage fausse Diapensie
Minuartie des rochers
Minuartie des rochers
Armoise des glaciers
Armoise des glaciers
On a tout loisir de les observer depuis le verrou du Vallon Laugier, tout au long de la Crête de Vars et sur la parrie haute de l'ubac.
  • La Saxifrage fausse Diapensie est une plante endémique de l'ouest des Alpes (du Mont Rose à la Ligurie), rare et protégée. Elle orne des ses coussinets denses et de ses grandes fleurs blanches la plupart des rochers du verrou du Vallon Laugier et de la Crête de Vars. La plante est poilue-glanduleuse. Les fleurs sont densément groupées par 2 à 6. Le calice est velu-glanduleux.

  • Plusieurs autres Saxifrages ornent les rochers de notre parcours : Saxifrage sillonnée, Saxifrage fausse-mousse, Saxifrage en panicules, Saxifrage à feuilles opposées.

  • La belle Primevère marginée y est également répandue. C'est une espèce endémique, protégée, se reconnait à ses feuilles fortement dentées et ses fleurs violettes ou rougeâtres. Toute la plante est recouverte d'une poudre verdâtre qui en facilite l'identification.

  • On peut y voir la Minuartie des rochers, également protégée, petite caryophilacée (famille de l'Oeillet), qui forme des coussins blanchâtres dans les éboulis stabilisés.

  • La Potentille à tiges courtes orne les rochers de son feuillage argenté et de ses fleurs blanches.

  • L'Armoise des glaciers fait partie des Genépis. Ce n'est pas le plus aromatique. Sa cueillette est réglementée par l'arrêté préfectoral de 1993 (limitée à ce que peut contenir la main d'un adulte).



Calendrier

Calendrier des départs pour cette sortie botanique :

Date
Prix par personne
Disponibilité
Spécial


Pas de départ plannifié pour cette sortie
ou dates de la saison toutes révolues.

Si vous êtes un groupe constitué, n'hésitez pas à nous contacter
pour une organisation sur mesure de cette sortie.


Vous pouvez également visualiser le planning de nos séjours et week-end. Visualiser le planning de la saison botanique Visualiser la liste de nos stages et séjours de botanique

 

Inscription, demande d'informations...

Pour vous inscrire à un séjour ou une randonnée, ou pour toute autre question, n'hésitez pas à nous contacter par mail ou par téléphone :

Page d'accueil Notre structure Qui sommes nous ? Nous contacter Liste des stages Le planning 2018 Les comptes rendus Stages Ornithologie Planning ornithologie Recherche par famille Découverte au hasard Liste complète Sorties à la journée Galeries de photos Publications Liens et partenaires Actualité

Création du site : Franck Le Driant / Pulsatille.com / FloreAlpes.com - © 2011-2014

pulsatille.com, pulsatille.fr et randonneebotanique.com sont des noms de domaine de l'Association Pulsatille
Pulsatille, Association de tourisme inscrite au registre national ATOUT FRANCE affiliée APRIAM - IM073.100023
1bis route des Demoiselles Coiffées, 05190 Remollon
Siret : 537.871.758.00018 / APE : 9499Z / TVA : FR13 537871758
 
Espace membre
Non connecté
 
 
Infos & Inscription

Par E-Mail :


Franck LE DRIANT :
06-63-67-92-58
04-92-57-12-28

Samuel FABRE :
06-62-28-54-73
04-92-46-23-30

 
 
Infos légales / assurances
Conditions d'organisation de sorties à la journée ou à la demi-journée :
Pour les sorties à la journée ou à la demi-journée (moins de 24 heures), L'association PULSATILLE se charge gracieusement de vous mettre en relations avec des Accompagnateurs en montagne diplômés et Naturalistes. Il s'agît de travailleurs indépendants déclarés et titulaires d'une assurance Responsabilité Civile Professionnelle. Pour les sorties botaniques, vos encadrants seront Samuel, Steven ou Franck.