Version 1.00
Septembre 2011


 

Randonnée sur le Pic de Saint-Cyr


Randonnée dans le Laragnais, entre Buëch et Méouge

 
Durée :
6 heures dont 4 heures de marche
Bota / Rando :
Difficulté :
Groupe maxi. :
8 personnes.
Prix :
20 € par personne
Hors sorties gratuites spécifiques.
Secteur :
Buëch
Rendez-vous :
Place de Laragnes

Cette randonnée au départ d'Antonaves, au Sud de Laragne et à l'entrée des gorges de la Méouge, permet l'observation des milieux suivants :
  • une vaste chênaie pubescente de versant est.
    des pelouses arides le long de la longue échine de la montagne de Saint-Cyr.

  • des rochers, rocailles et landes broussailleuses dans le haut du versant est le long de l'arête.
L'énumération qui suit évoque une flore très riche associant un grand nombre de plantes venues du sud, amies du soleil et de la chaleur et supportant la sécheresse d'été, à des espèces de sous-bois frais et à des plantes montagnardes. La diversité des milieux parcourus apparaît tout au long de la randonnée lui donnant beaucoup d'agrément. Ajoutons y la beauté des vastes paysages qu'on peut contempler depuis la longue arête de la montagne de Saint-Cyr, d'un parcours si agréable, avec vue plongeante sur les gorges de la Méouge et sur le superbe panorama de la vallée du Buech et des collines du Laragnais. S'y ajoute le charme provençal du village d'Antonaves. Randonnée à faire au moins deux fois, en avril et en juin.

Le gorges de la Méouge
Le gorges de la Méouge

La chênaie pubescente

     
Polygale de Nice
Polygale de Nice
Gagée des champs
Gagée des champs
Scille à deux feuilles
Scille à deux feuilles
Gesse de Venise
Gesse de Venise
C'est essentiellement une chênaie supra-méditerranéenne dont la végétation et les espèces sont adaptées à des conditions de sol calcaire sec et de climat ensoleillé et peu pluvieux avec quelques îlots de surface réduite où le sol et l'exposition permettent le développement d'espèces de la hêtraie et de bois frais.


Au chêne pubescent sont associés l'Érable de Montpellier, l'Érable champêtre, l'Érable à feuilles d'obier, le Pin sylvestre, le Noisetier... et divers arbustes.

  • Le Cornouiller mâle y est présent de façon disséminée. C'est un arbuste de 2 à 5 m dont les fleurs jaunes paraissent avant les feuilles très tôt au printemps, en mars. Le fruit est rouge à maturité, long de 2-3 cm, comestible et de saveur agréable. C'est une espèce adaptée à des conditions arides, assez rare sur le département et limitée à la région sud-ouest jusqu'à l'Embrunais, de 500 à 1500 m d'altitude.

  • Le Polygale de Nice est une belle plante décorative d'affinité méditerranéenne et limitée aux régions sud-ouest du département (Laragnais, Serrois-Rosannais), de 540 à 1250 m d'altitude. C'est une plante vivace aux tiges étalées ou dressées, de 10 à 30 cm. Feuilles alternes, les inférieures non groupées en rosettes, les supérieures plus longues. Fleurs grandes (6-10 mm), bleues, roses ou blanches, en grappes allongées peu denses. Il est assez répandu sur le parcours.

  • La Knautie pourpre est une espèce de la famille des Dipsacées, des montagnes méditerranéennes, poussant dans les pelouses sèches, les clairières de la chênaie, de 500 à 1900 m d'altitude. C'est une plante vivace de 20 à 50 cm velue-grisâtre, aux feuilles presque toutes à la base et profondément découpées. Pédoncules densément couverts de poils glanduleux mêlés aux poils simples.

  • L'Odontite visqueux est une Scrofulariacée annuelle. méditerranéenne au sens large. peu commune, poussant dans les sous-bois clairs, les landes, de 600 à 1800 m d'altitude. La plante (10-40 cm) est couverte de poils glanduleux, les feuilles sont étroites. Comme beaucoup de Scrofulariacées, cette espèce est hémiparasite : elle parasite d'autres plantes mais contient de la chlorophylle et a donc une activité photosynthétique.
Les espèces d'Orchidées sont nombreuses dans notre chênaie : par ordre de dates de floraison les Ophrys (araignée, bourdon), l'Orchis pourpre, l'Orchis moucheron, l'Orchis brûlé, la Platanthère à deux feuilles, les 3 Céphalanthères, le Limodore, le Dactylorhize de Fuchs, l'Orchis à odeur de bouc, l'Épipactis de Mueller (peu commun), l'Épipactis helléborine...

La Gagée des champs, bien que non rare, a été inscrite sur la liste nationale des espèces protégées parce que difficile à distinguer de la très rare Gagée des prés qui est d'ailleurs présente sur ce secteur à proximité de notre itinéraire, au Mont Burlet.

Le Crocus bigarré, endémique provençal, fleurit très tôt dans notre chênaie. Le petit buisson épineux du Genêt d'Espagne colore de taches jaunes fin mai-début juin les sous-bois clairs et les pentes rocailleuses. Le Pois sauvage est répandu dans la chênaie des Blaches. C'est une espèce méditerranéenne très rare dans les Hautes-Alpes. Grande plante pouvant dépasser 1 m aux grandes et belles fleurs roses visibles en juin.

Parmi les autres plantes ont peut observer : la Molène de Chaix et la Consoude tubéreuse, deux espèces rares sur le département. Le Colchique de Naples est une méditerranéenne fleurissant en septembre-octobre.

Un site à gros blocs situé sur le sentier du col Saint-Pierre, à l'est du Pic Saint-Cyr, vers 1150 m d'altitude, héberge une flore différente de celle de l'ensemble de la chênaie. On y trouve des plantes de la hêtraie : Hêtre, Fusain à larges feuilles, Lis Martagon, Androsace de Chaix, Actée en épis, Gesse printanière... et aussi des plantes des sous-bois frais : Scille à deux feuilles (rare, LR), Scille d'Italie (rare, LR), Arum tacheté, Polypode intermédiaire, rare sur les Hautes-Alpes...

Au voisinage du sentier du col Saint-Pierre à des altitudes plus basses on peut découvrir, en cherchant bien, deux petites stations de la très rare et protégée Gesse de Vénétie, voisine de la Gesse printanière, fleurissant un peu plus tard que celle-ci, en juin. Une autre station est connue sur Ribiers. Elles est plus répandue dans la vallée du Jabron, dans les chênaies d'ubac assez fraîches.

Pelouses arides de l'arête

     
Elles sont caractérisées par la présence et l'abondance du Genêt de Villars et de la Potentille cendrée :
  • Le Genêt de Villars petit arbrisseau prostré dont les fleurs jaunes se montrent en juin. Son aire est limitée, sur les Hautes-Alpes, à l'extrême sud-ouest du département, Laragnais et Serrois.

  • La Potentille cendrée est une plante vivace, prostrée, à fleurs jaunes, voisine de la Potentille du printemps dont elle diffère par l'aspect blanchâtre ou grisâtre de ses feuilles couvertes de poils étoilés. Pas très commune, elle occupe souvent des surfaces importantes ce qui est le cas sur la montagne de St Cyr.
Sur la partie sommitale de l'arête, la flore diffère sensiblement de celle de la partie basse. On peut y admirer, en mai, une très belle espèce protégée que nous connaissons déjà : la Pulsatille de Haller ainsi qu'une autre espèce très décorative à floraison précoce : la Tulipe australe. La Pulsatille de montagne peut être observée plus tôt en saison.

La Renoncule à feuilles de graminées est une plante vivace de 10 à 40 cm des montagnes du sud-ouest de l'Europe, assez rare dans les Hautes-Alpes et dont l'aire est limitée à la région sud-ouest, entre 500 et 1600 m d'altitude. Ses fleurs sont jaunes. La forme allongée et étroite de ses feuilles permet une reconnaissance facile.

La petite Laîche luisante est une autre caractéristique de ces pelouses steppiques. Elle se reconnaît facilement à l'aspect luisant de ses utricules. On trouve aussi sur ce site : Pédiculaire en toupets, Iris jaunâtre, Renoncule de Montpellier...

Sur la partie basse de l'arête, on trouve une pelouse très aride où sont présents Genêt de Villars et Potentille cendrée mais avec un cortège de plantes plus thermophiles (exigeantes en chaleur) telles que le très rare Ail musqué qu'on ne trouve qu'à l'extrême sud du département, petite plante à la tige et aux feuilles très fines et fleurissant en août.

On y trouve aussi l'OEillet scabre, plante vivace de 15 à 30 cm, aux tiges dressées, rudes au toucher, aux feuilles raides, étroites, à 3-5 nervures saillantes. Fleurs rouges, 1 à 4 au sommet des tiges. Écailles du calicule scarieuses et aiguës.

Une plante rare et protégée a été observée sur ce site : l'Holostée hirsute. L'Holostée en ombelle est une plante annuelle commune dans les cultures. La sous-espèce hirsutum pousse dans les rocailles très sèches. On n'en connaît que 4 très petites stations sur le département.

L'Euphorbe à tête jaune d'or est aussi une espèce méditerranéenne rare dont l'aire est limitée au Laragnais. À signaler aussi sur ce site mais également ailleurs sur notre parcours le curieux et esthétique Astragale à calice renflé en vessie, espèce des rocailles et pelouses steppiques.

Lentille sauvage, Crucianelle à feuilles étroites, Aristoloche pistoloche, Colchique de Naples complètent notre cortège de plantes venues du sud.


Potentille cendrée
Potentille cendrée
Pulsatille de Montagnes
Pulsatille de Montagnes
Pédiculaire chevelue
Pédiculaire chevelue
Holostée hirsute
Holostée hirsute

Rocher, rocailles et broussailles de l'arête

     
Aconit anthora
Aconit anthora
Centaurée de Céüse
Centaurée de Céüse
Dauphinelle fendue
Dauphinelle fendue
Plusieurs espèces remarquables sont à découvrir dans ces milieux d'un parcours souvent malaisé, dont 2 espèces protégées :
  • Une petite station très localisée du Scandix en étoile et la belle Dauphinelle fendue qui fleurit fin juin-début juillet.


  • L'Aconit anti-Thora pousse parmi les broussailles. C'est une plante de 20 à 50 cm, pubescente. Feuilles divisées en lanières étroites. Fleurs jaunes en grappes courtes, au casque presque aussi large que long, resserré au milieu. Espèce des montagnes sud-européennes assez commune dans les Hautes-Alpes et très vénéneux.

  • La Julienne à feuilles laciniées est une crucifère méditerranéo-montagnarde très rare sur les Hautes-Alpes, cantonnée au Laragnais.

  • Le Géranium pourpre est présent çà et là tout au long de notre parcours sur les sites rocailleux. C'est le correspondant méditerranéen de l'herbe à Robert. Son aire haut-alpine se limite au Laragnais et au Serrois.

  • La Centaurée de Trionfetti, si abondante à Céuse (nommée Centaurea seusana par Chaix) se trouve çà et là sur notre arête où elle fleurit en juin.
Serratule à tige nue, Vesce faux-sainfoin, Rosier pimprenelle, Pois sauvage... s'ajoutent à notre liste.


Calendrier

Calendrier des départs pour cette sortie botanique :

Date
Prix par personne
Disponibilité
Spécial


Pas de départ plannifié pour cette sortie
ou dates de la saison toutes révolues.

Si vous êtes un groupe constitué, n'hésitez pas à nous contacter
pour une organisation sur mesure de cette sortie.


Vous pouvez également visualiser le planning de nos séjours et week-end. Visualiser le planning de la saison botanique Visualiser la liste de nos stages et séjours de botanique

 

Inscription, demande d'informations...

Pour vous inscrire à un séjour ou une randonnée, ou pour toute autre question, n'hésitez pas à nous contacter par mail ou par téléphone :

Page d'accueil Notre structure Qui sommes nous ? Nous contacter Liste des stages Le planning 2018 Les comptes rendus Stages Ornithologie Planning ornithologie Recherche par famille Découverte au hasard Liste complète Sorties à la journée Galeries de photos Publications Liens et partenaires Actualité

Création du site : Franck Le Driant / Pulsatille.com / FloreAlpes.com - © 2011-2014

pulsatille.com, pulsatille.fr et randonneebotanique.com sont des noms de domaine de l'Association Pulsatille
Pulsatille, Association de tourisme inscrite au registre national ATOUT FRANCE affiliée APRIAM - IM073.100023
1bis route des Demoiselles Coiffées, 05190 Remollon
Siret : 537.871.758.00018 / APE : 9499Z / TVA : FR13 537871758
 
Espace membre
Non connecté
 
 
Infos & Inscription

Par E-Mail :


Franck LE DRIANT :
06-63-67-92-58
04-92-57-12-28

Samuel FABRE :
06-62-28-54-73
04-92-46-23-30

 
 
Infos légales / assurances
Conditions d'organisation de sorties à la journée ou à la demi-journée :
Pour les sorties à la journée ou à la demi-journée (moins de 24 heures), L'association PULSATILLE se charge gracieusement de vous mettre en relations avec des Accompagnateurs en montagne diplômés et Naturalistes. Il s'agît de travailleurs indépendants déclarés et titulaires d'une assurance Responsabilité Civile Professionnelle. Pour les sorties botaniques, vos encadrants seront Samuel, Steven ou Franck.