Version 1.00
Septembre 2011


 

Chemin de ronde de Molines-en-Champsaur


Un magnifique itinéraire et varié pour découvrir la flore alpine

 
Durée :
6 heures dont 4 heures de marche
Bota / Rando :
Difficulté :
Groupe maxi. :
8 personnes.
Prix :
20 € par personne
Hors sorties gratuites spécifiques.
Secteur :
Champsaur
Rendez-vous :
Molines-en-Champsaur

Le circuit permet l'exploration de différents milieux :
  • en ubac, une sapinière parsemée de passages rocheux et traversée par plusieurs torrents rejoignant la Muande.
  • en adret, des landes et des îlots boisés.
    des rochers, des rocailles et des éboulis en ubac et en adret.
Les herborisations entre la Motte et Molines permettent aussi des découvertes intéressantes : pelouses acidophiles à Scléranthes, pelouses steppiques à Fétuque du Valais (curieux de rencontrer là cette plante intra-alpine !) et même, en cherchant bien, une station de Sabot de Vénus.

Un des plus prestigieux fleurons botaniques de cette vallée est la Potentille du Dauphiné dont une grande station est située sur un site difficilement accessible.

Outre ses attraits floristiques et paysagers d'été la vallée de Molines est un merveilleux objectif de randonnée d'automne grâce aux somptueuses couleurs des mélèzes et des feuillus.

Groupe de potentilles du Dauphiné
Groupe de potentilles du Dauphiné

Les sapinières

     
Gagée jaune
Gagée jaune
Aconit paniculé
Aconit paniculé
Polystic à aiguillons
Polystic à aiguillons
La présence de sites rocheux et de torrents concourent à la diversité et à la richesse de la flore.

Les ravins humides présentent des coulées d'Aulne vert. Cet arbuste typique des sites subalpins ombragés et frais a été présenté lors d'un précédent numéro. La flore classique des bois humides s'y trouve : Érable Sycomore, Camerisier des Alpes, Camerisier à fruits noirs, Achillée à grandes fleurs, Aconit tue-loup, Fougère femelle, Actée en épis, Spirée Aronce...

  • Le Pleurosperme d'Autriche est présent sous les Baisses de la Juberne. Cette grande ombellifère rare a déjà été présentée.

  • La Gagée jaune est signalée dans la Forêt du Roy par les botanistes ayant établi la carte de la végétation du Champsaur. Cette Liliacée est rare et protégée. C'est une plante vivace de 25 cm au maximum, à tige nue et feuille unique partant de la base dressée et assez large. Les pédicelles sont glabres ou faiblement pubescents. Les fleurs jaunes sont groupées par 2 à 5 avec un involucre de 2 feuilles courtes. Le périanthe est glabre.

  • La Lunaire vivace a été observée par A. Tonnel (1960). C'est une plante des forêts humides très rare dans les Hautes-Alpes (2 stations). Elle est protégée. C'est une Crucifère vivace pouvant atteindre 1 m, à feuilles pétiolées et en coeur. Fleurs violacées. Silicules oblongues elliptiques atténuées aux deux bouts, veinées en réseau.

  • L'Aconit paniculé est une Renonculacée assez rare dont la cueillette est interdite par l'arrêté préfectoral de 1993. La tige, pouvant atteindre 1 m, présente des rameaux étalés. Les feuilles sont profondément découpées. Les fleurs bleu violacé ou panachées de blanc sont groupées en panicule lâche. Casque comprimé et à bec descendant. Plante toxique.

  • Le Polystic à aiguillons est une fougère très décorative, assez rare, poussant dans les bois frais, les ravins ombragés, entre 900 et 2100 m d'altitude. Les frondes partant de la base, souvent en nombre important, peuvent atteindre 80 cm. Elles présentent un rachis très écailleux, sont divisées en segments primaires arqués et aigus ceux-ci étant à leur tour découpés en lobes à court pétiole, aigus, dentés, avec de petites épines. Il est souvent associé au Polystic en forme de lance plus répandu, les deux espèces s'hybridant fréquemment.

  • Le Chardon à apparence de Bardane, est une espèce des montagnes sud-européennes poussant dans les bois humides, les aunaies vertes. Rare. C'est une plante vivace pouvant atteindre 1 m, couverte de poils en toile d'araignée, dont les tiges sont ailées et présentent de petites épines. Les capitules aux fleurs purpurines sont groupés. Les involucres sont globuleux et glabres.

  • Le Saule de Lagger est une espèce protégée à rechercher dans la Forêt du Roy et près des ruisseaux d'ubac.


Les landes et les îlots boisés d'adroit

     
Du Sellon à Molines le sentier de ronde parcourt des sites d'adret assez variés : landes ouvertes à Amélanchier, Églantiers et Genévriers, îlots boisés à Mélèzes et arbres à feuilles caduques (Hêtres, Érables, Frênes...), pentes d'éboulis (les Casses de Chagnard), rochers.

  • Le Chou Giroflée est une Crucifère rare. C'est une espèce des montagnes sud-européennes poussant sur les pentes rocheuses et dans les éboulis siliceux, entre 830 et 2100 m d'altitude. C'est une plante vivace de 10 à 30 cm. Hérissée dans le bas, à feuilles profondément divisées, aux fleurs grandes en grappes allongées et aux pétales jaune soufre. aux siliques bosselées. À rechercher à l'Adret du Roy. Floraison début juillet.

  • L'Armoise à feuilles de Camomille est une Astéracée (Composée) assez rare, facile à reconnaître grâce à ses petits capitules de fleurs jaunâtres en longue panicule très feuillée, à ses feuilles divisées en lanières très étroites et à son agréable odeur aromatique. C'est une plante des Alpes et des Pyrénées poussant dans les pelouses rocailleuses sèches et sur les rochers. Floraison tardive (septembre).

  • Le superbe Lis orangé peut être admiré çà et là sur les pentes rocheuses d'adret et parmi les broussailles. Il est inscrit au Livre Rouge et sa cueillette est interdite par l'arrêté préfectoral de 1993. Sa floraison est précoce (juin).
D'autres plantes relativement rares peuvent être recherchées dans ces milieux :

  • Le Népéta glabre est une grande labiée aromatique à fleurs violettes assez rare. Elle pousse dans les pelouses sèches, parmi les broussailles. Au départ du sentier du col de Fontfroide.

  • La Gentiane ponctuée a été vue près de la maison forestière de Peyron Roux et au-dessus de la sapinière du Roy.

  • La Sauge glutineuse est fréquente dans les formations boisées d'adret.

  • Le Mélampyre des bois est présent en sous-bois de mélèzes.

  • Le Silène armérie est une jolie plante annuelle aux fleurs roses tardives très rare dans les Hautes-Alpes. On le trouve à l'Adroit du Roy et sur les bords de la route en aval de Molines.

  • L'Asphodèle est une Liliacée assez répandue sur les pentes sud. Elle épanouit en juin sa longue grappe de fleurs blanches parfois teintées de rose. Sa racine tuberculeuse a été consommée autrefois en période de disette.

Ces landes sont un site privilégié pour l'observation des Églantiers de montagne : Rosa montana, R. villosa, R. pimpinellifolia, R. dumalis,R. pendulina, R. rubrifolia... Ils fleurissent à partir de la mi-juin. On peut admirer dès septembre leurs fruits (cynorrhodons) très décoratifs.

Gentianes ponctuées
Gentianes ponctuées
Rosier à feuilles rouges
Rosier à feuilles rouges
Chou giroflé
Chou giroflé

Rochers, rocailles et éboulis

     
Silène du Valais
Silène du Valais
Woodsie des Alpes
Woodsie des Alpes
Campanule étallée
Campanule étallée
Les rochers couvrent des surfaces importantes aussi bien en ubac qu'en adret du Sellon à Molines. Les délaissés de la Muande s'étalent largement aux abords de Molines. Les Casses de Chagnard près du village sont un grand éboulis.

  • L'Hédysarum de Boutigny est une Fabacée (ou Papilionacée) endémique du sud-ouest des Alpes. Elle pousse sur les pentes rocailleuses plus ou moins ombragées et humides, entre 1200 et 2550 m d'altitude. C'est une espèce rare et protégée. Plante vivace aux tiges de 30 à 50 cm, ramifiées. Feuilles à 5-9 paires de folioles un peu échancrées. Fleurs blanc-crème en grappes lâches sur des pédoncules plus longs que les feuilles. Gousses pendantes à 2-5 articles ovales ailés tout autour.

  • Le Silène du Valais est une caryophyllacée assez fréquente sur les rochers d'adroit de notre parcours. C'est une plante assez rare endémique de l'ouest des Alpes des rochers et rocailles sur silice, entre 1200 et 2500 m d'altitude. Elle est vivace et gazonnante avec des feuilles lancéolées bordées de cils, des fleurs roses en dedans et rougeâtres en dehors par 1 à 3 au sommet des tiges. Les pétales sont divisés en deux avec une couronne d'écailles courtes.

  • La Fétuque bigarrée est une Poacée (ou Graminée) endémique du sud-ouest des Alpes poussant sur les rochers siliceux entre 900 et 2800 m d'altitude. Elle décore les rochers de ses longues feuilles retombantes, aigües et à pointes piquantes.

  • La Campanule étalée est une belle plante rare. On peut la voir sur les graviers de la Séveraissette et de la Muande et dans la Prairie près de Molines.

  • Plusieurs fougères plus ou moins décoratives poussent dans les fentes des rochers siliceux de notre randonnée l'Asplénium du nord, le Dryoptéris de Linné, la Woodsie des Alpes...

  • Une curieuse crucifère est fréquente sur les rochers bien exposés de ce secteur : la Vésicaire aux fruits (silicules) renflés et presque globuleux. C'est une plante des montagnes méditerranéennes, assez rare dans les Hautes-Alpes.


Les prairies

     
Elles sont peu représentées sur notre randonnée. Il en reste cependant une surface assez importante à l'ouest et près de Molines au lieu-dit « La Prairie ».

  • L'OEillet en delta est facile à identifier et très décoratif : on en a tiré des formes horticoles. Floraison en juillet.

  • Le Silène visqueux est une espèce des pelouses acides rare sur les Hautes-Alpes, présent seulement dans le Champsaur-Valgaudemar.

  • Le Séséli à feuilles de Carvi est une Ombellifère peu commune d'affinités steppiques : pelouses sèches, 500-1900 m d'altitude.

  • Le Silène à floraison nocturne est une espèce annuelle des sols argileux, très rare sur les Hautes-Alpes.

  • Le Persil de montagne (ou Toute bonne. Peucedanwn oreoselinum) est une ombellifère acidophile, assez rare localement. La plante entière était utilisée en médecine traditionnelle.
D'autres randonnées peuvent être faites à partir de Molines : col de Fonfroide, Pas et Col de l'Escalier et Pic Queyrel, col du Cendrié...

Silène visqueux
Silène visqueux
Oeillet à delta
Oeillet à delta

Calendrier

Calendrier des départs pour cette sortie botanique :

Date
Prix par personne
Disponibilité
Spécial


Pas de départ plannifié pour cette sortie
ou dates de la saison toutes révolues.

Si vous êtes un groupe constitué, n'hésitez pas à nous contacter
pour une organisation sur mesure de cette sortie.


Vous pouvez également visualiser le planning de nos séjours et week-end. Visualiser le planning de la saison botanique Visualiser la liste de nos stages et séjours de botanique

 

Inscription, demande d'informations...

Pour vous inscrire à un séjour ou une randonnée, ou pour toute autre question, n'hésitez pas à nous contacter par mail ou par téléphone :

Page d'accueil Notre structure Qui sommes nous ? Nous contacter Liste des stages Le planning 2018 Les comptes rendus Stages Ornithologie Planning ornithologie Recherche par famille Découverte au hasard Liste complète Sorties à la journée Galeries de photos Publications Liens et partenaires Actualité

Création du site : Franck Le Driant / Pulsatille.com / FloreAlpes.com - © 2011-2014

pulsatille.com, pulsatille.fr et randonneebotanique.com sont des noms de domaine de l'Association Pulsatille
Pulsatille, Association de tourisme inscrite au registre national ATOUT FRANCE affiliée APRIAM - IM073.100023
1bis route des Demoiselles Coiffées, 05190 Remollon
Siret : 537.871.758.00018 / APE : 9499Z / TVA : FR13 537871758
 
Espace membre
Non connecté
 
 
Infos & Inscription

Par E-Mail :


Franck LE DRIANT :
06-63-67-92-58
04-92-57-12-28

Samuel FABRE :
06-62-28-54-73
04-92-46-23-30

 
 
Infos légales / assurances
Conditions d'organisation de sorties à la journée ou à la demi-journée :
Pour les sorties à la journée ou à la demi-journée (moins de 24 heures), L'association PULSATILLE se charge gracieusement de vous mettre en relations avec des Accompagnateurs en montagne diplômés et Naturalistes. Il s'agît de travailleurs indépendants déclarés et titulaires d'une assurance Responsabilité Civile Professionnelle. Pour les sorties botaniques, vos encadrants seront Samuel, Steven ou Franck.